La maladie d'Alzheimer

Aujourd’hui 850 000 personnes souffrent de la maladie d’Alzheimer. Soit 3 millions de personnes en France qui sont touchées directement ou indirectement par la maladie.

Qu'est ce que la maladie d’Alzheimer ?

La maladie d’Alzheimer est la forme la plus commune de démence. Elle est irréversible et détruit les cellules du cerveau entrainant la détérioration de la mémoire et de la capacité à penser. C’est une malade dite « neuro-dégénérative » c’est à dire qu’elle entraine une disparition progressive des neurones.

Cette maladie est généralement associée à la perte de mémoire. En effet, ce sont les neurones présents dans la région de l’hippocampe (siège de la mémoire) qui sont touchés en premier.

Cependant la perte de mémoire n’est pas la seule conséquence de la maladie. En effet, petit à petit d’autres régions du cerveau sont touchées ce qui entraine des difficultés d’orientation dans le temps et l’espace, de reconnaissance, de langage, de raisonnement, de réflexion...

La maladie d’Alzheimer a été découverte en 1906 par Aloïs Alzheimer. Il a décrit les deux caractéristiques de la maladie :

  • Les dégénérescences neurofibrillaires : apparition d’anomalies de la protéine de Tau, elles interfèrent avec les processus vitaux et étouffent les cellules vivantes.

  • Les plaques amyloïdes : nombreux petits dépôts denses de la protéine Béta amyloïde, dispersés dans le cerveau qui deviennent toxiques pour les cellules du cerveau à des niveaux excessifs.

Les effets de la maladie d’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer est une maladie mortelle. Elle affecte les aspects de la vie d’une personne. Chaque personne est affectée différemment et il est difficile de prédire les symptômes, l’ordre dans lequel ils apparaissent ou la vitesse de progression. Les changements que vous pouvez voir apparaitre sont :

Au niveau des capacités cognitives et fonctionnelles :

  • Des pertes de la mémoire

  • Des troubles du langage (aphasie)

  • Des difficultés pour la reconnaissance (agnosie)

  • Des difficultés d’orientation dans le temps ou dans l’espace

Au niveau des émotions et des humeurs :

  • Des pertes d’intérêts pour les passe-temps favoris

  • Les personnes peuvent devenir moins expressif

  • Passivité

Au niveau du comportement :

  • Répétition de paroles

  • Agitation

  • Explosions physiques

Au niveau des capacités physiques :

  • Des troubles de la coordination et de la mobilité

  • Des troubles des gestes (apraxie). Difficultés à effectuer les tâches quotidiennes (manger, se laver, s’habiller)